Pages: << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 31 >>

20.05.14

Communes de Bière et Berolle ( mai 2014 )

Participants : Evelyne, Mario, Hervé, Marc et Jack

Deux samedi sont consacrés à des prospections et à des travaux sur les communes de Bière et Berolle où il ne reste maintenant que quelques taches de neige au fond des combes.

Sur le Crêt de Mondisé, une désobstruction est entamée dans un bouchon de calcite au fond d'une baume, mais le travail sera finalement abandonné lorsque nous découvrons que le courant d'air provient en fait d'une minuscule fissure au plafond sans intérêt.

Dans la forêt qui se trouve au nord du Pré de St-Livres, découverte d'un orifice de 60 cm de diamètre mais il ne donne que sur une toute petite baume malheureusement sans suite.

Dans la région du Grand Cunay, on va revoir une petite baume découverte il y a longtemps afin de tenter de franchir un passage, mais la suite bien visible est impraticable sans un gros travail de désobstruction.

Quelques autres trous sont aussi découvert, mais ils sont sans intérêt. Par contre une baume non inventoriée est re-découverte et pour le moment ont est stoppé au sommet d'un puits ... Topographie et exploration en cours.

05.05.14

Perte de la Sagnette - Acte 2 ( mai 2014 )

Participants : Evelyne, Mario, Michel, Anne-Cécile, Florian, Vivien, Luca, Alexander, Gilles, Eric, Philippe, Hervé, Marc et Jack

Afin de préparer cette nouvelle séance de désobstruction, quatre personnes se rendent un jour de semaine et en soirée afin de détruire un gros bloc qui obstruait le fond (merci Michel).

Dans la perte, système de bélier pour amener l'eau au chalet

Au fond de la perte avec un débit peu important

Puis le samedi, c'est le grand jour et malgré une météo désastreuse (pluie, froid, brouillard), nous nous retrouvons quand même à 13 personnes pour continuer les travaux.

Une partie de l'équipe avant le début de la désobstruction

C'est parti pour une longue journée

A l'extérieur, les cailloux sont utilisés pour reconstruire un muret

Dans les déblais de nombreux ossements (la brouette en est pleine !)

Une pause bien méritée

En fin de journée, la plupart d'entre nous ont la chance de pouvoir enfin se réchauffer en rentrant en voiture, mais deux courageux venus en vélo vont devoir encore faire 50 km (et un col) à la force des mollets avant de pouvoir rejoindre leur domicile !

Au final, nous avons ressortis environ 300 bidons ce qui nous a permis de descendre de 2m en profondeur, mais malgré un léger courant d'air aucune suite n'a été aperçue. Il faudra donc patienter - et avoir de la chance - pour trouver ce collecteur de la Venoge ...

29.04.14

Châtel - Mollendruz ( avril 2014 )

Participants : Evelyne, Mario, Marc et Jack

Longue séance de prospection sur la Côte de Châtel (c'est le flanc oriental de Châtel), dans une zone chaotique caractérisée par des falaises, des bancs calcaires, des éboulis et des pentes souvent très raides où la progression est rendue encore plus désagréable par la présence d'épais taillis et de troncs abattus.

Cette zone est toutefois bien située pour un éventuel accès au collecteur de la Venoge, mais aujourd'hui nous ne trouvons que de minuscules trous sans continuation (le plus profond fait 3m !).

En fin de journée, nous nous rendons ensuite vers le Mollendruz pour aller voir une petite grotte en laminoir repérée il y a quelques années mais qui n'était pas encore inventoriée ni topographiée.

14.04.14

Grotte de Vers-chez-les-Brandt ( avril 2014 )

Participants : Evelyne, Mario, Marc et Jack

Quelques plaques de neige résiduelles nous obligent à laisser le véhicule sur le chemin d'accès mais après une petite marche d'approche nous voici à pied d'oeuvre à l'entrée de la grotte.

Si nous avons choisis aujourd'hui cette cavité que nous connaissons bien, c'est pour tester nos nouveaux appareils photos Olympus TG-2 dans une galerie ayant un peu d'ampleur et sans faire trop de kilomètres en voiture.

Voilà d'abord ce que ça donne avec plusieurs flash (avec cellule) :

Et sans flash, uniquement avec nos lampes frontales :

Pour ce petit appareil, étanche à 15m et résistant à une chute de 2m, la sensibilité est étonnante. Nous avons du nous y prendre à plusieurs fois car c'était souvent trop surexposé avec nos flash ! Une autre fois, il faudra tester dans de plus gros volumes pour voir ce que ça donne ...

07.04.14

Prospection vers Monthey ( avril 2014 )

Participants : Hervé et Jack

Séance de prospection en basse altitude sur les communes de Monthey et Collombey-Muraz (Valais). Plusieurs grandes et hautes falaises calcaires sont passées au peigne fin mais nous ne trouvons rien, puis finalement nous pouvons quand même inventorier un abri dans un petit banc rocheux.

L'entrée est un joli porche, mais ensuite et malheureusement le plafond s'abaisse rapidement et il ne subsiste alors qu'un interstrate remontant se terminant à 6 m de l'entrée; la topo sera donc de courte durée.

La journée se terminera dans le village de Roche (Vaud) afin d'aller repérer l'accès à une cavité.

17.03.14

14:08:00,
Catégories: Activités spéléo, Visites, France

Grotte du Roy et Grottes de Waroly ( Mars 2014 )

Participants : Nicoleta, Eric et Jack

Grotte du Roy : Pas vraiment longue mais on n'avait encore jamais été et c'est joliment concrétionné.





Grottes de Waroly : Nicoleta et Eric avait envie d'y aller car ils sont fan de GeoCaching et il y a une cache tout au fond de la grotte principale (son long couloir est quand même étonnant).




Journée sympa ... en plus on a eu le temps de profiter d'un soleil radieux.

Mines de Dorénaz - Suite ( Mars 2014 )

Participants : Nicoleta, Eric, Hervé et Jack

Nouvelle sortie sur la commune de Dorénaz pour continuer la topographie des nombreuses mines du Chablais valaisans. Une fois n'est pas coutume, il nous faudra cette fois une corde de 50m pour atteindre l'une d'entre elles qui s'ouvre au bas d'une longue pente raide surplombant de hautes falaises.

Au final, cette journée a permis de topographier trois nouvelles mines.

Photos : Nicoleta

20.02.14

Carrière Souterraine d'Oleyres ( Février 2014 )

Participants : Marc et Jack

Ces anciennes carrières ont été creusées dans la molasse par les romains il y a près de 2000 ans pour construire la cité d'Aventicum (Avenches).

Le but de la journée est de faire un relevé topographique de ces différentes cavités alignées dans une falaise sur une longueur d'environ 200 mètres.

Plusieurs cavités sont sèches, mais malheureusement très polluées !

D'autres sont par contre remplie par des lacs, parfois assez profond.



Au final, une douzaine de cavités (dont certaines sont toutefois très petites) sont répertoriées et topographiées pour un développement total de 125m.

09.02.14

10:24:00,
Catégories: Activités spéléo

Tasmanie, Junee-Florentine ( Janvier 2014 )

Participants: Laure (GSL, STC), Mark, Andreas, Nat, Dickon (STC).

De retour de deux semaines en Tasmanie: 8 jours sous terre, 5 jours de prospection et visite de nouvelles entrées plus quelques jours de repos. Nous avons visité: Cauldron pot, Warhol, Niggly (Growling swallet et Constitution hole pour d'autres membres de l'équipe). Les nouvelles entrées pourtant prometteuses ne mènent pas plus loin que 50-100m en développement... Pas de nouvelle grotte pour 2014 (pour le moment). Par contre, Warhol, une grotte explorée et visitée la dernière fois dans les années 80 tiendra toutes ses promesses!

Le premier jour, nous sommes chargés de déséquiper Cauldron pot, accompagnés de Ken et Peter du Victoria. Cette grotte a un magnifique puits d'entrée: 40m descendent parmi la mousse et les fougères en suivant une cascade! La grotte se poursuit par un étroit laminoir à 50° sur quelques centaines de mètres, puis nous retrouvons la rivière qui descend une demi-douzaine de puits avant de se transformer en douce pluie au milieu de la salle terminale. Remonter les cordes dans le laminoir nous réchauffe plutôt efficacement.

Ken descend dans Cauldron pot

Nous établissons ensuite les tentes près de l'entrée du Growling swallet, comme nous avions fait en décembre 2012. Passer deux semaines dans la forêt vierge est vraiment fantastique, surtout vu le temps: beau, chaud et sec pour toute la durée du séjour, ce qui nous permet de faire de la spéléo avec des combinaisons et sous-combinaisons sèches (un luxe qui ne se refuse pas). Constitution Hole ayant été explorée de façon systématique dans le courant de 2013, notre objectif pour ce séjour est Warhol, une grotte située plus haut dans la même vallée. Warhol a une profondeur potentielle de 250m jusqu’au niveau de base, et ce qui a été exploré dans les années 80 descend à -150m seulement. Personne n’y est retourné depuis.

Mark descend dans Warhol

Il nous faudra deux jours pour équiper la partie existante jusqu’au fond : nous souhaitons remplacer le spit unique du puits final (30m) par quelques chevilles à expansion. Le premier jour, nous descendons jusqu’à la tête de puits… pour se rendre compte que les mèches de 8 ont été laissées au camp. Il faudra 30min à Mark et moi pour retourner à ce point le lendemain (avec les mèches cette fois-ci). Je place les ancrages et l’équipe complète descend au fond (Mark, Nat, Andreas et Ken). Le courant d’air présent à l’entrée ,et si fort à la tête du puits précédent, n’est plus là, nous désescaladons une pile de blocs pour voir le mince filet d’eau présent s’infiltrer dans le sol. Mark, Nat et Andreas tentent de grimper dans un aven, mais rien ne paraît prometteur. Nous remontons donc le dernier puits. Marc remontant le premier décide de jeter un coup d’œil à un méandre latéral depuis lequel il avait équipé une sangle. Depuis la salle du dessous, nous entendons beaucoup de blocs tomber (un rebondira pour atterrir en plein sur mon front – je ressemble un peu à Harry Potter maintenant ;-) ), puis… plus rien. Il semble donc que le méandre de Mark mène dans une autre salle que celle où nous sommes ! Une fois tous au sommet de ce puits, on entend qu’accéder à ce méandre implique grimper sur une vire recouverte de rochers instables, puis de traverser en opposition au-dessus du puits de 30m aidés de prises de pieds douteuses, pour arriver 30m plus loin dans une étroiture au fond de laquelle des cailloux disparaissent quelques secondes. Il est déjà tard à ce point, nous décidons donc de laisser l’équipement de cette traversée pour la prochaine fois.

Retour à Hobart pour chercher plus de spéléos à l’aéroport pour le week-end. vendredi soir, le camp est habité par Liz, David, Dickon, Nat, Andreas, Mark et moi, rejoint par Alan et Ken pour la journée. 9 spéléos et 3 sorties le même jour est dans la région l’équivalent de quelques mois normaux !

Mark, Dickon et moi retournons Warhol le samedi (Deux autres équipes se dirigent vers Growling swallet – Andreas prépare une plongée là-bas le mois prochain, et Constitution hole – Alan veut finir la topo pour enfin pouvoir préparer la carte). Confiants que le méandre de Mark mène quelque part, nous montons toutes les cordes restantes à l’entrée de Warhol. Mark file au fond avec son perfo pendant que Dickon et moi faisons la topo depuis l’entrée. Nous le rejoignons assez vite, pour le trouver se contorsionnant dans l’étroiture en vain, très difficile de trouver des endroits assez larges pour que le perfo rentre… 1h et quelques et beaucoup de grognements plus tard, le puits est équipé. Mark et moi descendons jusqu’à une terrasse, j’équipe un deuxième fractio pendant que Dickon fait un aller-retour à la surface pour chercher la longue corde. Le puits fait 40m au total, et se poursuit par un méandre au fond duquel un filet d’eau coule. Première en bas, un autre puits m’arrête. Dickon prend le perfo et finira la journée en plaçant quelques chevilles douteuses dans le rocher friable qui s’y trouve. Mark, Dickon et Nat y retournent le lendemain avec plus de corde, et trouvent un méandre horrible ponctué de plusieurs étroitures sérieuses sur 30m. Ils sont arrêtés par une série de puits pour lesquels ils n’ont pas assez de corde. Ce méandre est enduit de la boue la plus collante qui soit, ce qui a pour effet d’enduire tout le matos que nous avons. Les crolls ne mordent plus dans les cordes, par contre les cordes mordent dans le stop d’Andreas jusqu’au boulon du milieu (!).

Fin du week-end, nous retournons à Hobart pour déposer Liz, David et Nat à l’aéroport. Au vu des données topo récoltées la semaine précédente, nous sommes plus profond que la partie découverte en 1980, et très proche en distance et en altitude de la partie amont de la grotte Dissidence, où beaucoup de progrès ont été fait en Mai dernier par Alan, Mark et co. Mark, Andreas, Dickon et moi prenons un jour de repos (préparation mentale pour la boue et le portage) et repartons pour le camp. Notre plan est de finir l’exploration et de déséquiper la grotte. 1h depuis la surface, je suis confrontée pour la première fois à l’horrible méandre, que nous décidons d’appeler « Tony Abbott », en référence au premier ministre australien, pour des raisons que vous comprendrez. Mark et moi reprenons là topo là où elle a été laissée (pas une mince affaire de garder des notes propres dans ce genre de galeries…).

Mark et la topo dans Tony Abbott

Dickon et Andreas nous suivent. Le méandre prend fin et un puits nous mène dans un passage de rivière, pas toujours très haut de plafond mais sur galets roulés. Dickon et Andreas font la topo de la partie amont pendant que Mark et moi équipons les puits suivants de chevilles à expansion et cordes. Nous sommes plutôt froids et fatigués à ce point, Tony Abbott pèse vraiment sur le moral (porter les cordes, et le perfo à travers toutes ces étroitures de nouveau ?).

Mark place un fractio dans le dernier puits de Warhol

Mark descend le dernier puits en premier, et nous rapporte des nouvelles de plancher en éboulis où l’eau disparait, puis plus rien. Je descends le puits, ne vois personne en bas, et m’enfile dans un laminoir boueux entre deux blocs. Dickon me suit, je décide d’aller vers l’amont et lui vers l’aval. Quelle n’est pas ma surprise de trouver une station topo !

Une station topo de Dissidence!

Je me dis : Mark nous ferait-il une blague à laisser un fanion avec des numéros aléatoires dessus ? Nous l’entendons revenir en disant : « Nous sommes dans Dissidence ! Il y a des traces de pas ! ». Nous avons connecté avec une partie de Dissidence visitée par Alan en Mai ! C’est avec beaucoup de sourires et d’excitation que Mark remonte le puits chercher le DistoX et que nous finissons la topo jusqu’à la station existante. Mission accomplie !

En rouge : la partie explorée dans Warhol, en noir : Dissidence
(Merci à Alan Jackson pour les données)

Andreas et Laure, contents. Couverts de boue aussi.

Il est maintenant 18h et il nous reste 300m de corde boueuse, un perfo et divers autre matos à sortir de là… Nous sommes à 225m de profondeur. Une longue et pénible montée s’en suit. Dickon prend le perfo et une corde inutilisée et s’élance sur les cordes vers la surface. Mark, Andreas et moi suivons en déséquipant les puits. Je prends le deuxième kit plein, et tout ce que j’ai de force pour le faire passer dans Tony Abbott (ces étroitures en trou de serrure, où il faut garder le kit à bout de bras pour pas qu’il ne s’encastre dans la partie étroite…). J’aide Mark et Andreas à passer les sacs à travers la dernière étroiture et c’est parti pour le puits de 40m, la traversée de la mort puis les puits de sortie. Dickon nous retrouve juste après la traversée, ayant déposé le premier sac à la surface. Il finit de déséquiper pendant qu’Andreas, Mark et moi gravissons les derniers puits. 23h30, douce nuit étoilée, nous rentrons au camp. Délicieuses pâtes au pesto (mais nous avons oublié d’acheter du fromage).

Un jour de repos mérité s’en suit, Andreas et moi retournons à l’entrée pour chercher les derniers kits et faire une topo de surface. Le lendemain, nous avons pour mission de déséquiper Niggly qui est une des grottes les plus profondes d’Australie (-375m). Nous avions l’idée de pousser la partie aval de Niggly, mais nous y renonçons en début de semaine au vu de ce qui se passe dans Warhol. Niggly est fait de beaux passages horizontaux entrecoupés de quelques puits, puis d’un méandre étroit où toutes les sangles se coincent partout (Tiger Tooth), qui s’ouvre vers le bas au-dessus d’un puits de 80m. Il s’agit de traverser en opposition au-dessus du vide sur une longueur de 200m, désescalader, descendre quelques puits pour se retrouver dans Black Supergiant, un puits de 190m équipé d’une corde de 200m (180m d’un coup depuis le fractio du haut). Nous arrivons au sommet de ce puits avec de gros kits vides. Andreas et Dickon qui ont déjà été au fond proposent à Mark et moi de descendre puis remonter, ce que nous déclinons poliment. Ma lampe ne me permet pas de voir le fond, alors nous lançons quelques cailloux en bas… ah oui ça fait un moment… Mark et Dickon hissent la corde, que nous décidons finalement de ne pas couper (Dickon est content de la porter en haut, du moment que c’est mentionné dans le journal du club, pour impressionner les filles). Traverser en opposition sur 200m avec un sac plein est un exercice intéressant. Nous retrouverons Dickon juste à la sortie, ayant déséquipé les autres puits.

Au total, c’est donc plus de 700m de corde boueuse que nous empilons dans la voiture pour rentrer à Hobart ; le dernier jour du voyage sera employé à nettoyer tout ça !

Connecter deux grotte était super génial, si vous êtes tentés par une traversée…

Grosses bises des kangourous,

Laure

13.01.14

06:19:06,
Catégories: Activités spéléo

Vidéo: Constitution Hole - Tasmanie ( Août 2013 )

Voilà la vidéo des quelques jours que nous avons passé à explorer Constitution Hole en Août dernier (filmée par Mark Euston).

http://vimeo.com/83162535

On y voit la belle forêt tasmanienne, Mark descendre les premiers puits et méandres, Nat faire une démonstration de comment mal s'y prendre pour la traversée cascade, moi descendant dans la chambre du Deltaplane.
Ensuite, Nat démontrant pourquoi d'habitude on ne fait pas de spéléo 3 jours de suite (par 8°C dans une grotte humide et moins dehors), pendant que je m'équipe en portant déjà la cagoule.
Ensuite malheureusement la caméra était boueuse, mais ça donne probablement une bonne impression de la spéléo là-bas!

Je pars ce samedi pour deux semaines de spéléo (toujours le même coin), plus de nouvelles en rentrant!
Je me réjouis, ce sera rafraichissant par rapport au 39°C à Canberra cette semaine...

Laure

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 31 >>