Pages: << 1 ... 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 ... 44 >>

22.06.09

Cases d'Aveneyre ( juin 2009 )

Malgré un temps maussade et une température bien fraîche, nos quatre mousquetaires (Evelyne, Mario, Hervé et Jack) partent aujourd'hui pour le lapiaz des Cases d'Aveneyre.

Pour débuter la journée, nous commencons par exploer le AV23 et un spit plus tard (la perceuse est cette fois restée à la maison) on bute sur une fissure impénétrable à -12m.

Nous allons ensuite explorer le AV24 où la présence d'un névé n'est pas le meilleur moyen de se réchauffer puis nous explorons ensuite le AV25 aux parois resserées et bien acérées.

Bilan pour cette journée : 3 nouveaux puits et quelques anciennes cavités dont les coordonnées ont été corrigées avec un GPS.

Jack

15.06.09

Karst de Mayen-Famelon ( juin 2009 )

C'est la canicule alors on (Evelyne, Mario, Hervé et Jack) profite de monter en altitude pour une petite journée de prospection sur la zone L.

La zone L avec au fond la Tour de Famelon

Par la même occasion on fait un tour pour montrer différentes entrées à Evelyne et Mario qui ne connaissent pas encore la région; on passe ainsi dans la Combe du Bryon où une petite visite est faite dans la zone d'entrée du Chevrier ainsi que dans l'ancienne partie de la Grotte Froide.

Alors Evelyne, c'est bien la Grotte Froide ?

Jack

09:40:00,
Catégories: Activités spéléo, Explo/Topo, Fribourg

Grotte des Bouquetins ( juin 2009 )

Les conditions sont enfin réunies pour retourner à la Grotte des Bouquetins (Vanil des Artses, Fribourg) car il fallait attendre qu'il n'y ait plus de risques d'avalanche ou alors trop de chutes de pierres avec les différences de température diurne et nocturne.

L'accès est par contre toujours aussi vertigineux et l'équipe de ce jour (Michel, Florian, Flavien et Jack) constate que les équipements en place ont passablement souffert cet hiver : cordes tonchées ou arrachées et aussi quelques amarrages arrachés !

Il faut donc commencer par rééquiper l'accès en raboutant les restes de cordes avec des nœuds et avec une nouvelle corde pas franchement neuve, mais c'est quand même suffisant pour monter en toute tranquillité.

Pfff, fait chaud mais je suis presque en haut

Après une pause pique-nique devant l'orifice, la topographie peut commencer tandis que Flavien se rend au terminus pour continuer la désobstruction, puis le travail de mensuration terminé il est rejoint par le reste du groupe.

Vive la topo dans des galeries comme celle là

Et il y a même de super petites concrétions

A un moment donné, nous avons le sentiment que le bouchon devient moins compact car un courant d'air se fait sentir mais deux gros blocs empêchent de poursuivre le travail.

Alors Flavien ça passe ?

Ce n'est pas bien grave car Michel va régler le problème en minant ces derniers mais pour aujourd'hui la désobstruction est terminée vu qu'il faut sortir à cause des gaz.

Le retour tranquille sera suivi d'une pause à l'alpage pour discuter avec le propriétaire super sympa qui depuis des années nous prête le chalet de Chenau pour les camps au Folliu Borna.

Jack

08.06.09

Karst de Mayen-Famelon ( juin 2009 )

Comme la journée est aux orages et aux fortes pluies sur le Jura alors départ pour Mayen-Famelon où pour une fois la météo y est plus clémente.

Vu que c'est le début de saison, il est encore trop tôt pour aller dans les parties supérieures (1900-2100m) alors cette journée est consacrée à la zone des Combes (zones B et C).

On y trouve de belles falaises

Mais évidemment aussi des lapiaz

Et enfin des puits ...

En définitive, une belle journée de début de saison.

Jack

16:00:00,
Catégories: Activités spéléo, Initiations

Grotte de Môtiers ( juin 2009 )

Cinq accompagnants (Corinne, Vivien, Benoît, Hervé et Jack) pour des élèves et deux professeurs + une classique archi-parcourue = une sortie sympa. Les enfants ont bien apprécié cette découverte du monde souterrain même si certains avaient oublié de prendre des habits de rechange !

Une présidente souriante ...

02.06.09

09:54:00,
Catégories: Activités spéléo, Explo/Topo, Fribourg

Folliu Borna ( mai 2009 )

Pour commencer la journée, nous (Evelyne, Mario, Hervé et Jack) allons explorer et topographier la Grotte de la Chia qui avait été repérée par Hervé. Nous nous arrêtons après une dizaine de mètres sur un rétrécissement qui à l'air franchissable mais une grosse flaque d'eau ne nous donnes pas envie de faire trempette !

Cette cavité est vraiment étonnante avec ses petits gours.

Après nous nous rendons au FB19, objectif de la journée car nous avons décidé de désobstruer le boyau au fond du puits où un bon courant d'air est le signe d'une jonction possible avec le Gouffre de Chenalette (FB18); on pourrait y déboucher vers -100m. Mais aujourd'hui pas de bol, le puits est pratiquement obstrué par un gros névé !

Nous nous rabattons alors sur le FB21 situé tout près du FB18. Avant même de commencer la désobstruction, Mario s'enfile alors dans le boyau bien que Jack et Hervé lui conseille d'attendre.

Résultat : Mario se coince et après 5 minutes se rend compte qu'il n'arrive plus à remonter à cause d'un becquet rocheux !! Au bout de 15 minutes il commence vraiment à paniquer … tandis que les autres membres du groupe rigolent en lui disant de se débrouiller.

Mais on se rend compte ensuite qu'il ne pourra pas s'en sortir tout seul et c'est après 30 minutes de galère que Mario peut enfin être ressortis de sa fâcheuse position !

La désobstruction peut alors commencer et après 3 heures de travail le passage est pratiquement dégagé mais il reste quand même un gros pan de rocher impossible à enlever.

Hervé et Jack n'arrivent toutefois pas à forcer le passage (Mario quant à lui est vacciné !) mais Evelyne avec 47 kilos toute mouillée passe comme une lettre à la poste.

Derrière ce pan de rocher, elle arrive à se mettre à genoux mais pour ensuite constater que si la cavité continue à descendre, il est nécessaire encore une fois d'enlever des cailloux pour s'enfiler plus loin. Il faudra donc revenir pour aménager le passage et continuer la désobstruction.

Le retour se fera tranquillement avec un petit arrêt près du chalet de Chenalette où il y a maintenant un site de fécondation pour … les abeilles (non, non, pas pour les spéléos !).

Jack

26.05.09

15:26:00,
Catégories: Activités spéléo, Explo/Topo, Berne

Chummli - Canton de Berne ( mai 2009 )

Pour aller voir où en est la neige en altitude, Hervé Marc et Jack se rendent cette fois dans la région du Schafarnisch (Simmental, BE), plus précisément sur la zone de Chummli où Hervé a déjà été faire un repérage en 2008. La journée commence donc par une "grimpette" sur 700m de dénivellation, un peu rude à notre avis vu la chaleur étouffante.

Après quelques pauses et un pique-nique, les travaux peuvent alors démarrer sur cette zone située à seulement 1800m d'altitude mais où cette année il y a encore pas mal de névés.

Il n'est donc pas étonnant de trouver les puits eux aussi remplis par des névés ce qui ne permet pas de descendre bien bas.

Dans l'un d'entre eux, nous trouvons toutefois de nombreuses inscriptions gravées sur une paroi. La plus ancienne que nous décelons est de 1789, mais d'autres couvrent tout le XIXème siècle.

Une autre cavité, axée sur une faille, est quant à elle malheureusement remplie de nombreux détritus.

Enfin un vaste orifice ne tiendra pas ses promesses car il donne accès à une grotte ne faisant que 11m de développement.

Le bilan sera quand même positif avec 6 nouvelles cavités inventoriées mais la descente en plaine par un autre sentier ne sera pas oublié de sitôt. C'est avec les jambes en coton que l'on rejoindra la voiture où on pourra cette fois profiter de l'eau d'un ruisseau pour se rafraîchir avant de rentrer à la nuit tombante.

Jack

15:17:00,
Catégories: Activités spéléo, Prospections, Vaud - Jura

Vallorbe ( mai 2009 )

Il y a déjà pas mal de temps que Marc avait repéré un joli porche en pleine paroi qui pourrait mener au Réseau des Fées ou au collecteur des Gerlettes mais après trois tentatives par le bas il s'est avéré que l'accès par cet itinéraire n'était pas possible. Un ultime essai est donc décidé en accédant par le haut mais de cette façon il est très difficile de savoir où il faut descendre. Une solution est donc trouvée en utilisant des radios et en mettant quelqu'un en face pour faire le "pilote".

Tandis que Marc et Hervé se rendent dans la zone au dessus du porche (pentes très raides et falaises) avec cordes, perceuse, amarrages, etc... Jack va se poster sur un promontoire de l'autre côté du vallon, bien situé mais envahi de fourmis ! Il se rend compte alors que si la vue est imprenable, repérer quelqu'un ne sera pas du gâteau car la végétation est très abondante en cette saison.

Toutefois Marc ayant prévu cette éventualité, ce dernier sort alors de son sac un miroir afin de faire des signaux avec le soleil. C'est ainsi que commence un petit jeux, les uns essayant de trouver un endroit pour faire des signaux tandis que l'autre essaye de les repérer ...

Cela va durer plus de 4 heures mais finalement Jack arrive enfin à les guider jusqu'au dessus du porche. Par un dernier rappel, Marc atteint alors ce porche qui malheureusement queute après 3m !!!

Une dure journée : Jack a des crampes a force d'être resté statique sur son perchoir (sans parler des assauts voraces des fourmis !), Hervé et Marc sont complètement crevés et finalement le résultat est décevant. Le dernier mot sera pour Marc : c'est la dernière fois qu'on met les pieds dans ces pentes merdiques et dangereuses.

Jack

18.05.09

09:55:00,
Catégories: Activités spéléo, Visites, France

Burlandier, France ( mai 2009 )

L'occasion ne s'était jamais présentée mais comme il n'est jamais trop tard nous voilà enfin partis pour aller faire la visite de la Grotte du Burlandier. Notre petit groupe (Philippe, Benoît, Marc, Hervé, Vivien, Mario, Evelyne et Jack) bénéficie cette fois d'un transport en commun fort appréciable grâce au minibus de Philippe et après un petit détour par Oyonnax pour aller chercher la clé .. merci à Lulu ... nous voici enfin à l'entrée de la grotte.

Après l'ouverture de la porte plus ou moins rondement menée par Vivien, les premières dizaines de mètres à plat ventre vont permettre d'accélérer la digestion du petit déjeuner avant d'entamer la suite de la visite.

En deux, puis trois petits groupes cette visite sera ponctuée de nombreux arrêts pour photographier les multiples concrétions qui jalonnent le parcours ainsi que les belles formes des galeries. Encore un grand merci à Michel dont le phare à leds surpuissant nous a permis d'apprécier les plafonds des plus hautes galeries.

C'est pas petit ...

Quant au laminoir dit "humide" et dont le passage s'est fait le nez au raz de l'eau, il a quant à lui permis un moment de "fraiche" détente et quelques railleries !!! Tout ça parce que Jack avait certifié que la grotte était sèche ...

Bon alors Vivien tu y vas ?

De toute façon le bain sera vite oublié mais pas les incroyables fistuleuses de cette grotte.

Après cette magnifique visite et un nouveau passage à Oyonnax pour rendre la clé, on ira ensuite prendre l'apéro au bord du Lac de Nantua.

Dur, dur la spéléo ... !

Et pour finir la journée à une adresse dont Benoît à le secret, on a donc casser la croûte (et aussi la tirelire !) avec au menu : Homard à la groseille, Morilles farcies au foie gras, poulet de Bresse au Savagnin, plateau de fromage, Tarte Tatin ... bref à peine de quoi se sustenter !

Malgré la sobriété du chauffeur et un GPS dans le minibus, on a ensuite quand même réussi à se perdre dans Nantua.

D'où le dicton : quant le pinot est noir et que les ruelles deviennent sombres, c'est que le GPS est clairement bourré !

Jack

11.05.09

Salantin - Valais ( mai 2009 )

Malgré encore pas mal de neige au dessus de 1500m, nous (Hervé et Jack) reprenons enfin nos travaux pour l'inventaire des mines du Chablais avec cette fois pour objectif la région de la Dent du Salantin. Après une bonne suée car ça grimpe sec, ils nous faudra un certain temps pour trouver la première mine qui se révèle très courte.

Repartis pour chercher la suivante, nous finissons par abandonner car il y a trop de neige. On se tape alors un orage pas triste puis en essayant un itinéraire de descente plus rapide (?!?) on est obligé de passer en zigzag entre des barres rocheuses, puis de ramper sous un sapin emporté par les avalanches avant de se mouiller en traversant un torrent pour finalement être stoppé par un gros névé pentu et complètement gelé dont la traversée sans assurage ou crampons se révèle impossible (à moins de vouloir battre un record de vitesse pour rejoindre la plaine du Rhône !).

Ambiance ... mais ne pas rater la marche !

Il ne nous restait alors plus qu'à remonter pour prendre l'itinéraire du matin ... Bilan : Plus de 1000m de dénivellation pour une seule petite mine !

Jack

<< 1 ... 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 ... 44 >>