Pages: << 1 ... 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 >>

21.10.08

14:01:00,
Catégories: Activités spéléo, Travaux divers

Folliu Borna ( octobre 2008 )

Depuis quelques temps, le SCPF a décidé de marquer toutes les entrées des cavités fribourgeoises au moyen d'une petite plaquette métallique avec un numéro FR... Lors de la pose (à la perceuse), l'entrée est photographiée et les coordonnées sont relevées avec un GPS.

Plaquette de marquage du SCPF

Ce jour d'octobre est cette fois consacré à la zone du Folliu Borna. Une première équipe (Martin, Roman et Jean-Marc du SCPF) s'occupe de la partie occidentale tandis qu'une deuxième équipe (Hervé K. du SCPF + Jack et Hervé D. du GSL) s'occupe de la partie orientale.

Dans certaines zones du Folliu, c'est parfois la jungle et il faut alors trouver un bon endroit pour poser cette plaquette.

En fin de journée, le bilan est très positif car 44 entrées auront été ainsi marquées, photographiées et relevées au GPS.

Jack

13:32:00,
Catégories: Activités spéléo, Visites, Suisse - Vaud

Grotte des Verreaux ( octobre 2008 )

Cela faisait longtemps que l'on cherchait cette grotte explorée au début des années 1950 et revue qu'une seule fois par la SSS-Naye. Située dans les pentes raides de la chaîne Corbé - Cape au Moine, ses coordonnées étaient approximatives et il n'y avait pas de description évidente pour l'accès.

La chaîne du Corbé - Cape au Moine

Cette fois nous avons un moral d'enfer et il en faut dans ces pentes vraiment peu sympathiques à arpenter. Et cela est payant car nous la retrouvons malgré son orifice bien caché dans un petit renfoncement. Si le porche est assez bas, on se relève ensuite très vite dans une galerie bien confortable.

Quant à la suite, elle est vraiment étonnante. En plus c'est une des très rares cavités des Préalpes vaudoises à se développer dans les calcaires détritiques du Bathonien (Dogger).

Heureux de cette belle visite et d'avoir pu enfin localiser cette grotte avec précision, nous pouvons alors regagner la voiture laissée au col de Soladier.

Jack et Hervé

Trou au Cunay ( octobre 2008 )

Il y a quelques années j'avais repéré un trou dans un pâturage près du Cunay qui était entouré d'une petite clôture. Comme il n'était pas mentionné dans l'inventaire et qu'il semblait continuer, une désobstruction s'imposait.

En ce jour d'octobre 2008, nous voilà donc enfin sur place pour commencer cette désobstruction qui est rapidement menée.

Après avoir enlevé les blocs et les branches sur l'orifice, Hervé a pu se glisser dans une mince fissure entre la paroi et une grosse souche pour constater que ça continue en dessous.

Il faudra toutefois que l'on revienne avec du matériel lourd ... peut-être encore cette année si la neige nous laisse le temps !

Jack et Hervé

Gouffre de la Bise ( octobre 2008 )

Par un matin frisquet, on se décide pour aller voir le fond du Gouffre de La Bise (Jura vaudois) où une suite se trouve derrière la fissure terminale; si c'est possible il est aussi prévu de commencer la désobstruction.

Arrivé au fond, on constate que depuis la parution de l'inventaire une équipe est venue faire un tir (les fils sont encore sur place) mais surtout on constate aussi que la charge n'a pas été "légère" car maintenant tout est obstrué !

Comme il n'y a pratiquement pas de place pour enlever les déblais (fond d'un ressaut étroit), on abandonne le projet de désober ce trou. A noter qu'il y avait quand même un léger courant d'air dans une fissure avant le ressaut terminal, mais là aussi il n'y a pas beaucoup de place.

Jack et Hervé

13.10.08

15:55:00,
Catégories: Activités spéléo, Explo/Topo, Fribourg

Lapiaz de l'Urqui ( octobre 2008 )

Par cette belle journée d'automne c'est un vrai régal que de monter sur le lapiaz de l'Urqui (Haut-Intaymon/Fr) pour continuer nos travaux.

Cette fois nous allons d'abord sur la zone de Pra Fleuri que nous n'avons pas encore parcourue. Un beau porche est repéré dans les falaises du Pila, mais ce dernier va se révéler sans suite. Après quoi, une petite ballade sur l'arête SW du Vanil des Artses nous permet non seulement de profiter de la vue superbe, mais aussi de voir qu'il y a de quoi faire pour l'année prochaine.

Nous redescendons ensuite dans les barres rocheuses en dessous de Pra Fleuri pour aller explorer et topographier le U6. Au fond d'une petite galerie, arrêt sur un passage à désobstruer derrière lequel on devine un puits; ça résonne et il y a du courant d'air .. bon signe !

La journée se terminera par un prospection dans la partie basse du lapiaz, mais là on est déjà passé de nombreuses fois alors ça devient dur de trouver quelque chose de nouveau.

Hervé et Jack

29.09.08

09:02:00,
Catégories: Activités spéléo, Visites, Suisse - Vaud

Grotte du Glacier - Naye ( septembre 2008 )

Cela faisait pas mal de temps que nous avions prévu d'aller à la Grotte du Glacier pour faire encore quelques photos afin de terminer Le Trou no.67, spécial Grotte du Glacier. Il fallait surtout avoir un photographe bien équipé et cette fois Marc est disponible; Hervé et Jack complète l'équipe. Bilan : une septantaine de photos à trier pour une sortie d'environ 8h.

Voilà en avant-première une des photos de Marc

A noter que nous avons été surpris par le nombre de personnes qui traversait la grotte, c'est plus que de la sur-fréquentation ! On a ensuite compris que c'est dû à l'ouverture de la via ferrata de Naye et qu'au retour les personnes préfèrent passer par la grotte que par le sentier extérieur.

Jack, Hervé et Marc

25.09.08

Aveneyre ( septembre 2008 )

Pour se les geler un peu moins que sur les lapiaz de Mayen-Famelon, on se décide avec Hervé que la zone d'Aveneyre est tout à fait indiquée. La journée débute par l'explo d'une petite grotte dans les barres rocheuses sous le Pré d'Aveneyre .. mais c'est pas vraiment confortable.

Ensuite départ sur le versant sud de la Pointe d'Aveneyre pour topographier un puits exploré par Hervé et Vivien en 2006 et après quoi on se rend dans les hautes falaises qui dominent le vallon de la Tinière.

On y explore une grotte qui s'ouvre par un beau porche, mais la suite est beaucoup moins intéressante car après une sérieuse étroiture elle se termine par un laminoir rapidement obstrué apr des blocs.



L'ambiance est toutefois superbe et Hervé s'amuse à faire le chamois.

Mais peut-être qu'il n'aurait pas dû se prendre pour ce quadrupède car soudain .. grosse frayeur !! Les parois résonnent avec fracas d'un coup de feu. On a oublié que l'ouverture de la chasse est toute fraîche ! Le chasseur, qu'on ne verra évidemment pas, a-t-il pris Hervé pour un chamois ?

Par contre le nom de la grotte était trouvé : ce sera la Grotte Pan-Pan !

Remis de nos émotions, on fait alors un détour pour chercher la Grotte de la Vire (AV1) que j'avais explorée il y a 25 ans. On avait déjà essayer de la retrouver avec Hervé et Marc, mais les coordonnées que j'avais prise à l'époque étaient fausses ! Cette fois, on la retrouve ce qui permet de faire une révision et de corriger les coordonnées.

Le retour en plaine se fera tranquillement.
Jack

Karst de Mayen-Famelon ( septembre 2008 )

En arrivant sur place le matin, Hervé et Jack se dépêchent d'enfiler la polaire car pour un mois de septembre la température est comme la veste ! Le but aujourd'hui est de relever au GPS des coordonnées sur les zones G et F, de faire des photos d'entrées et de passer à quelques trous dont les névés n'ont pas été revu depuis 20 ans.

On commence donc par la zone la plus proche (G) puis on se rend ensuite sur la zone F, très chaotique et où la température à encore baissé de quelques degrés vu qu'on est à plus de 2000m.

Après la révision de 4 cavités dont les coordonnées n'étaient pas trop bonne, on se déplace dans la partie tout à l'ouest de cette zone.

Là, plusieurs cavités sont révisées, puis on se rend au F18 qui est l'objectif principal de la journée.

En effet, lors d'une ballade à ski en hiver 1991, Pierre and Co avaient marqué un point rouge sur une crête de lapiaz à proximité car c'était la seule entrée ouverte dans la zone, mais ils ignorait alors quelle était ce trou. L'automne suivant, Jack avait retrouvé le point à côté du F18, mais une descente n'avait pas permis de dépasser -15m à cause du névé trop important.

Cette fois le névé a l'air vraiment moins gros ... ce qui va être confirmé car Hervé s'arrête cette fois au bout de la corde de 30m. Le puits continue et il y a du courant d'air. Sûr qu'on va revenir car le collecteur de la Source des Narines est peut-être par là ....

La journée se terminera avec un bilan positif puisque non seulement la suite du gouffre F18 est trouvée, mais plus de 25 cavités ont été revues et leurs coordonnées corrigées. Il va y avoir maintenant un gros boulot pour mettre toutes ces fiches à jour ...

Jack

16.09.08

Pointe des Savolaires / Bex ( août 2008 )

Au départ le matin, nous décidons avec Hervé de faire une prospection tranquille et sans gros efforts mais finalement on se tappe une petite grimpette de 1000m de dénivellation.

Il y a plus de 15 ans, j'avais repéré un trou dans la zone de La Porasse et nous finissons par le retrouver vers 2150m. C'est un ensemble de diaclases développant 25-30m avec comme particularité une roche très sombre.

Oups, c'est quand même profond ...

Tous ces blocs ça fait pas confiance ...

Après la topo de cette cavité, la prospection se poursuit aux alentours. Quelques autres cavités sur fracture sont découvertes, mais on se rend vite compte que c'est pas ici qu'on trouvera une conduite forcée.

Encore des blocs .. Fait gaffe Hervé, ne rate pas la marche ...

Dents de Morcles, Dent Favre et glacier des Martinets (enfin ce qu'il en reste) vu depuis la Pointe des Savolaires

Après une journée de crapahutage, on redescend par le Col des Pauvres et c'est avec grand plaisir que l'on pourra enfin enfiler nos sandales à la voiture. Bref, c'était un peu la rota ... et Hervé n'a pas regretté la perceuse laissée cette fois dans le coffre.

Jack et Hervé

15:11:00,
Catégories: Activités spéléo, Prospections, Berne

Gastlosen / BE ( août 2008 )

Départ pour le versant bernois des Gastlosen où il faut commencer par payer pour pouvoir ensuite emprunter la petite route menant au pied de la chaîne. Hervé découvre pour la première fois cette montagne qui est un paradis pour les grimpeurs et aujourd'hui il y a foule.

Pour les spéléos par contre, c'est pas vraiment plat ... mais il y a de l'ambiance pour prospecter.

Un petit saut est fait au Heidenloch où nous avons commencé la topo avec Marc et où il faut la terminer (prévu d'ici la fin de cette année). Nous en profitons pour mesurer la grande cheminée avec un lasermètre.

A la fin de la journée, quelques ouvertures ont été atteintes mais n'ont rien donné, tandis que deux porches très intéressant ont été repérés; pour ceux là il faudra revenir avec du matériel plus conséquent.

Jack et Hervé

<< 1 ... 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 >>