Pages: << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 39 >>

29.06.15

Galerie de l'Abbaye de Hauterive ( juin 2015 )

Participants : Hervé et Jack

Après la topographie de deux premières galeries, nous voilà de retour pour topographier la troisième galerie qui celle là a été repérée en 2014 par une équipe du club (Michel, Jacques, Florian, Anne.Cécile, ...).

Comme il y a 5 orifices, nous décidons de passer par l'un d'eux qui se trouve à mi-parcours ce qui nous vaudra de commencer la journée en pataugeant dans une zone marécageuse avec une végétation envahissante composée entre autre d'orties et de 50 cm de vase. Résultat : Hervé perd une botte avant même d'entrer dans la galerie !

Après quoi, nous commençons à l'amont où la première partie est agréable, mais le dernier tronçon nous oblige à passer à plat ventre dans un petit boyau à moitié remplis d'argile liquide. Heureusement, pas besoin de refaire le trajet en arrière car au terminus on ressort à l'air libre.

Partie amont de la galerie

Le petit orifice tout en amont

Un rapide nettoyage du matériel topo s'impose, puis nous nous occupons ensuite de l'aval où la galerie est parfois joliment décorée par des stalactites et où il y a même une zone avec de très belles draperies. Au bout, on débouche alors dans une vaste galerie perpendiculaire avec un gros orifice.

Une portion joliment concrétionnée

Elargissement temporaire

La grosse galerie tout en aval

Au final, 386m de galeries ont été relevées et la fin d'après-mdi sera alors consacrée au lavage du matériel suivi d'un picnic au bord de La Sarine.

22.06.15

Perte de la Sagnette - Acte 7 ( juin 2015 )

Participants : Nicoleta, Anne-Cécile, Florian, Eric, Olivier, Philippe, Hervé, Nicolo, Robin, Michel et Jack

Après une soirée (Michel et Eric) pour détruire les deux gros blocs qui se trouvaient au fond du trou, cette journée est consacrée à la sortie des déblais. Comme nous n'avons pas de 4x4, impossible de descendre avec la remorque prévue vers l'entrée alors les cailloux sont utilisés pour refaire le mur à proximité.

Le fond du boyau est aussi agrandi et en fin de journée un petit orifice permet de voir enfin un élargissement.

Encore bien du monde pour cette journée

Le petit orifice au fond du boyau

La remorque a trouvé une autre utilisation !

Une nouvelle séance est prévue avec Michel pour agrandir le passage.

15:21:00,
Catégories: Activités spéléo, Autres activités

Cavelink pour les Fées - Surface ( juin 2015 )

Participants : Philippe, Marc et Jack + SCC + SSG + Patrick (SCNV) + Felix

Beaucoup de monde pour cette journée du GEF consacrée à la pose des appareils du système Cavelink pour la surveillance des niveaux d'eau dans le Réseau des Fées. Felix, le concepteur de Cavelink, a fait le déplacement depuis le canton de Zürich pour superviser les opérations et donner des explications.

La matinée est ainsi consacrée à l'installation du premier transmetteur GSM pour la zone Baudegamu-Arthur et on est pas de trop pour creuser les tranchées et poser l'appareillage.

A midi, lors de la pause pique-nique, coup de théâtre car Felix se coupe un doigt avec une plaque servant d'antenne à la terre. Accompagné par deux personnes, il est transporté à l'hôpital de St-Loup. Pendant ce temps une équipe commence à poser le deuxième transmetteur alors qu'une autre descend dans les Follatons pour un portage.

En milieu d'après-midi, retour de l'équipe de l'hôpital où Felix a eu droit a quelques points de suture pour terminer avec les autres la pose du deuxième Cavelink pour la zone Glaisine.

Les tests en surface ont été concluants et une sortie avec de nombreuses personnes est prévue le samedi suivant pour la pose des appareils dans le réseau.

Photos : Patrick

08.06.15

Baume à Mounet - Acte 5 ( juin 2015 )

Participants : Hervé, Marc, Eric, Nicolo, Alexander et Jack

Entre deux séries de gros orages, nous bénéficions d'une courte journée pour continuer nos travaux de désobstructions mais avec la chaleur et l'humidité l'équipe à l'extérieur subit aujourd'hui les attaques des moustiques ce qui est quand même désagréable ! Un feux avec du bois mouillé (donc avec pas mal de fumée) résoudra un peu le problème.

Ne pas confondre la corde et le câble du treuil avec son descendeur !

Nous utilisons toujours les cailloux pour faire un muret autour de la baume

Et avec les gros blocs ça va plus vite

Au bas du puits, l'accès à la petite niche entrevue la dernière fois est dégagé mais cette dernière, axée sur une fracture, est sans suite.

Ombres et lumières dans le puits

La petite niche au bas du puits

Cette niche ne donnant rien, on continue alors la désob au fond du puits où un léger courant d'air est toujours présent.

26.05.15

Perte de la Sagnette - Acte 6 ( mai 2015 )

Participants : Nicoleta, Marc, Patrick, Hervé et Jack

Pour cette journée, nous commençons par rallonger et fixer correctement le tuyau PVC qui permet de dévier l'eau au bas du puits ce qui prendra pas mal de temps et permettra à certains de prendre une douche !

Ceci fait, nous pouvons alors travailler quasi au sec dans le petit couloir qui se détache au fond où des blocs et des bouts de parois branlants sont détruits et ressortis.

Au terminus, deux blocs empêchent encore le passage, mais en dessous on devine un passage (étroit quand même !) où l'eau s'écoule. On a aussi profité de cette sortie pour lever une topo ...

18.05.15

Baume à Mounet - Acte 4 ( mai 2015 )

Participants : Nicoleta, Eric, Olivier, Nicolo, Vivien, Philippe, Patrick, Hervé, Marc et Jack

En ce mois de mai 2015, nous reprenons nos travaux à la Baume à Mounet où la dernière sortie date du mois de novembre 2014 (arrêt vers -6m).

Une première journée est consacrée à l'installation d'un treuil avec son rail et les supports, puis nous faisons les premiers tests qui sont concluants.

Montage du rail et des supports pour le treuil

Et voilà, notre installation est opérationnelle

Ensuite, nous avions prévus de faire trois jours de désobstruction, mais finalement nous aurons droit à une journée de repos forcée à cause de gros orages. Malgré cela, les deux jours effectués seront bien utilisés car nous passerons entre 9 et 10 heures sur place.

L'équipe du premier jour

Et celle du deuxième jour

Les premiers bidons remontent

Il y a surtout de la terre, des cailloux et des sossements

Mais aussi des gros blocs

Et aussi de très gros blocs qui'il est nécessaire de briser avec les éclateurs

Tous ces blocs sont utilisés pour construire un mur

Les ossements sont mis de côté pour une détermination ultérieure

Notre échelle fixe ne touche déjà plus le fond

Pause bien méritée

Il n'y a pas encore d'élargissement dans ce puits de petite section et en plus le léger courant d'air a disparu ! Nous sommes maintenant vers -9,5m et on espère évidemment qu'il n'y ait pas de mauvaise surprise pour la suite des travaux. Une nouvelle séance de creuse est déjà prévue ...

23.04.15

Perte de la Sagnette - Acte 5 ( avril 2015 )

Participants : Eric, Nicoleta, Corinne, Vivien, Olivier, Florian, Anne-Cécile, Hervé, Marc (Jack)

Pour cette nouvelle séance, démarrage à 9h en douceur car non seulement la météo est quasi hivernale (3°C, brouillard et bise glaciale) , mais Corinne doit en plus redescendre en plaine avec son 4x4 pour aller chercher la remorque à Maurice.

Pendant ce temps, une partie de l'équipe installe un nouveau tuyau PVC afin de dévier l'eau qui arrose le fond de la cavité alors que Jack quitte les lieux vers 10h30 suite à un blocage du dos.

Installation du nouveau tuyau PVC pour dévier l'eau

Au retour de Corinne, la suite de la désobstruction peut alors commencer et grâce à la paroi d'éboulis étayée avant l'hiver il n'y a cette fois plus aucun risque pour bosser au fond.

Et un seau de plus ...

Ambiance de désob au fond du trou

Pour l'équipe extérieure ça ira aussi beaucoup mieux car la météo ira en s'améliorant et le soleil fera même son apparition. Finalement, un petit passage est ouvert dans la paroi du fond et on espère que c'est de bonne augure pour la suite des travaux.

En fin de journée, nettoyage du matériel dans une gouille temporaire

Photos : Nicoleta

21.04.15

Grottede la Grande-Rolaz ( avril 2015 )

Participants : Eric, Nicoleta, Marion

Pour la sortie d’initiation de Marion, nous avons choisi la Grotte de la Grande-Rolaz, petite cavité proche du col du Marchairuz. Arrivés sur le parking au départ du chemin vers la grotte, le vent souffle fort et il y a même quelques gouttes qui tombent.Avec les coordonnées GPS de l’entrée de la cavité, nous avons vite trouvé la grotte. Avant de commencer notre visite, nous avons profité de quelques rayons de soleil pour prendre le déjeuner ..


Après un très joli puits d’entrée de 7 m, nous arrivons dans une grande salle d’où partent 3 galeries. Nous sommes étonnés par les grands volumes des galeries Nord-Est et Sud-Ouest.

Au fond de la galerie Sud-Ouest, nous profitons pour explorer des passages pas trop larges, et de permettre ainsi à Marion de se familiariser avec les tout petits volumes.

Nous avons laissé pour la fin la visite de la Galerie de la Boue. Avec un tel nom, aucun d’entre nous ne s’attendait à ce que la galerie soit sèche et les parois tout blanches. Après une petite salle où une échelle était posée par terre pour faciliter le passage dans la boue, et un passage bien étroit, nous arrivons dans une salle dans laquelle nous pataugions dans la boue. Après une petite exploration de cette salle, Eric décide d’aller jusqu’à la galerie des Laminoirs ainsi qu’au balcon. Comme il aurait fallu s’allonger dans la boue pour passer, Marion et moi avons décidé de faire demi-tour et retrouver Eric dans la Salle avec le balcon. Nous avons eu une petite frayeur lorsque nous n’arrivions plus à retrouver la sortie de la galerie de la Boue, qui était bien cachée un peu en hauteur, derrière un grand rocher.


En sortant, nos combis étaient complètement couleur argile. De quoi rivaliser avec la Grotte de Môtiers ;-)

Nicoleta

13.04.15

09:26:00,
Catégories: Activités spéléo, Explo/Topo, Vaud - Jura

Région Col du Mollendruz ( avril 2015 )

Participants : Hervé et Jack

Nous profitons de ce vendredi au soleil radieux pour aller continuer nos investigations entre le Col du Mollendruz et le cirque du Nozon car à cette altitude il ne reste que quelques plaques de neige en forêt. Ce sera une bonne journée car trois nouvelles cavités sont inventoriées.

Une première grotte en interstrate est topographiée non loin de l'alpage de Maisons Doubles. Arrêt à 8 m de l'entrée sur une étroiture où l'on voit que ça continue au moins sur 3 m.

Dans une combe du Bois de Ramelet, nous topographions ensuite une deuxième cavité. L'orifice est minuscule mais derrière il y a un petit couloir en forme de conduite forcée au sol remplis de terre, puis le remplissage devient plus important et il faut à nouveau passer à plat ventre. Arrêt sur obstruction sans espoir de suite.

Toujours dans le Bois de Ramelet, nous topographions une troisième cavité d'où sort un petit ruisselet. Joli profil de galerie, mais malheureusement ça queute à 7 m de l'entrée sur un bouchon de calcite.

Enfin, nous irons encore voir une grosse doline dont un des versants est une petite falaise. Au pied de cette dernière, un laminoir semble continuer mais impossible de creuser aujourd'hui car il y a un petit ruisseau provenant de la fonte des neiges. Il faudra revenir ...

30.03.15

13:02:00,
Catégories: Activités spéléo, Explo/Topo, Fribourg

Cuvigné - CU2 ou Grotte des Crampes ( mars 2015 )

Participants : Hervé et Jack

Par ce beau matin de printemps nous décidons de tenter notre chance pour aller prospecter sur le versant Est de la Dent de Lys qui semble dégagé car depuis la vallée on voit qu'il y a trop de neige ailleurs.

Parking obligatoire aux Sciernes d'Albeuve car la route plus haut est trop enneigée, puis montée jusqu'au chalet de Cuvigné en passant dans les pentes raides par le Gouffre de la Grosse Frasse. De là, nous gagnons ensuite la partie supérieure de la combe de Chéveresse.

Partie supérieure de la combe de Chéveresse. Le lapiaz entre la Dent de Lys et le Gros Sex est encore bien enneigé.

Une trentaine de chamois passant 150 m au dessus de nos têtes, nous restons donc un moment à l'abri des chutes de pierres, puis nous pouvons enfin explorer et topographier une petite cavité (CU2).

Entrée du CU2 (Grotte des Crampes). C'est une émergence qui s'ouvre dans les calcaires plaquetés du Néocomien.

Pour y pénétrer c'est vraiment pas confortable

Après ça s'agrandit un tout petit peu, mais à seulement 7 m de l'entrée un gros bloc obstrue le conduit. A revoir en détruisant ce bloc car derrière il semblerait qu'il y ait une suite.

Pour le retour, impossible d'aller prospecter sous l'arête de Chéveresse (trop de neige et de coulées), alors on descend directement par la combe et on arrivera à la voiture juste avant que la météo ne se dégrade pour faire place à quelques flocons.

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 39 >>