Initiation aux techniques verticales ( octobre 2020 ) »

Camp en Roumanie ( juillet 2020 )

10.11.20

16:43:00,
Catégories: Activités spéléo, Visites, Roumanie

Camp en Roumanie ( juillet 2020 )

Participants : Nicoleta, Anna, Vivien, Eric et Patrick + guides : Jim et Sura

Camp du 11 au 19 juillet 2020 en Roumanie organisé par Nicoleta.

Afin de marquer de façon plus spéciale l'anniversaire des 70 ans du club, nous avions prévu, depuis presque un an, un camp en Roumanie. Malheureusement, le covid a dissuadé la plupart des 17 personnes initialement inscrites et nous nous retrouvons en petit comité de 5 personnes.

Les arrivées ont été différées en raison des annulations et reprogrammations de vols. Le groupe s'est retrouvé donc au complet le samedi soir, le 11 juillet, dans le village de Horezu et nous avons d'emblée goûté à la gastronomie roumaine traditionnelle, avec des sarmale (feuilles de chou farcies à la viande hachée de porc), servies avec de la polenta, mais aussi avec l'hospitalité roumaine, car nos hôtes nous ont servi ces mets à dix heures passées.

Jour 1

Le dimanche le 12 juillet a marqué le coup d'envoi pour les découvertes culturelles, spéléologiques, sociales, culinaires de la Roumanie.

Nous avons commencé par la visite du Monastère de Horezu, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, joyau de l'architecture en style brancovesc, typique de la Roumanie.

Monastère de Horezu

Afin de se mettre un peu sous terre, nous avons aussi visité une petite cavité, la Grotte de l'ours située dans les Gorges du Bistrita, mais surtout l'impressionnante Saline de de Ocnele Mari creusée à plus de 200m sous la surface et dont l'accès se fait par un trajet en bus pendant plus de 10 minutes à travers des galeries impressionnantes.

Pestera Ursilor

Salina Octele Mari (mine de sel)

Le dimanche a aussi été le jour où nous sommes arrivés à notre destination finale, le village de Ponoarele, point de départ pour les visites spéléo et où nous avons rencontré Jim et Sura, nos super guides pour la semaine.

Hôtel à Ponoarele

Repas avec les guides roumains

Jour 2

Visite de Pestera Bulba

Jour 3

Pestera din dealul Curecea

Le mardi, 14 juillet nous sommes allés visiter la Grotte de Curecea, en traversée. Nous sommes rentrés par une doline d'effondrement et nous sommes vite arrivés dans de belles galeries type galerie de métro. Après la sortie, le trajet de retour s'est fait à travers forêts et champs. Nous nous sommes donc imprégnés de l'ambiance rurale roumaine. Le passage à côté d'un hameau de maisons isolées ou les habitants faisaient les foins à la main, a complété encore plus nos impressions de la vie dans encore bon nombre de villages reculés.

Soirée dégustation de vins roumains

Jour 4

Ballade Crovuri dans le parc national Mehedinti

Mercredi a marqué un jour de pause spéléo pour prendre le départ pour une randonnée de presque 15 km dans une zone appelée Crovuri, pour voir les plus grandes dolines d'effondrement de la Roumanie, qui ont l'air de vraies vallées de plusieurs km. La rencontre avec des troupeaux de plusieurs centaines de moutons, gardés par des chiens de bergers ayant un collier à clous pour pouvoir se battre avec les loups, nous a plongé dans une ambiance "film médiéval", qui est encore une réalité pittoresque dans les Carpates roumaines.

Jour 5

Pestera Topolnita - Réseau actif avec rivière


Le porche fait 70 m de hauteur !!

Jour 6

Pestera Topolnita - Réseau Fossile

Vendredi nous retournons une fois de plus à Topolnita, cette fois-ci pour y visiter la galerie fossile. L'ouverture de la porte doublement blindée a pris aux guides plus d'un quart d'heure et nous avons vite compris la nécessité de cette porte, car la grotte recèle un trésor spéléologique d'une grande beauté, mais aussi un trésor de faune, car la galerie d'entrée est le nid de milliers de chauve-souris. Cette première partie avec l'odeur pestilentielle de tonnes de guano, a vite laissé la place à de magnifiques galeries qui ont été la source de dizaines de "wow".

Jour 7

Voilà que le départ approche, plus qu'un jour de tourisme. Nous profitons de la journée pluvieuse de samedi pour faire un tour vers la ville thermale des Bains de Herculane (joyau du thermalisme en Roumanie au 19e siècle, aujourd'hui malheureusement tombée en ruine) , ainsi que les Gorges du Danube et la statue de Décébale, premier roi des daces au 1er siècle après JC, sculptée dans la montagne au bord du Danube.

Visite au bord du Danube

Anciens bains impériaux d'Herculane

Sculpture de Décébale proche d'Orsova

C'est avec regret que nous quittons l'hôtel direction l'aéroport de Bucarest, le dimanche à l'aube. Cette région encore authentique de la Roumanie, avec ses magnifiques paysages et ses gens tellement accueillants, dont le rythme de la vie semble sorti d'un livre d'histoire, a su nous envoûter et un air de nostalgie planait dans nos cœurs.

Photos : Tout le monde