« Baume à Mounet - Acte 19 ( septembre 2018 )La Fava ( septembre 2018 ) »

Soirée Brâme du Cerf à la cabane ( septembre 2018 )

21.09.18

10:37:00,
Catégories: Autres activités, Cabane des Yarpes

Soirée Brâme du Cerf à la cabane ( septembre 2018 )

L’invitation de passer une soirée club à la cabane à l’occasion du brâme du cerf n’a pas attiré beaucoup de monde cette année. Ainsi, nous nous sommes retrouvées à 3 : Laure, sa collègue de travail Sandrine et la soussignée, après avoir « perdu » Félix qui s’était annoncé aussi, mais qui n’a pas pu monter, faute de moyen de transport.

Côté météo, ce n’était pas fameux non plus, mais le plaisir d’être là-haut et de partager un souper avec des amies et ensuite d’aller se promener dans la nuit en écoutant le cerf brâmer on fait que tout le reste soit moins important.

Je suis montée vers 17h sous une petite bruine. J’ai chauffé la cabane et j’ai attendu les filles avec le souper. Elles sont arrivées vers 19h depuis l’alpage de Marie, complétement trempées à cause de la pluie qui s’était mise à tomber plus fort.

Après un bon apéro-papotage et un souper dans la bonne humeur, nous sommes parties vers 21h avec nos lampes de poche et nos parapluies en direction du Petit-Pré et de la Foirausaz. Nous nous sommes servies très peu et des parapluies, car la pluie a cessé peu après notre départ, et des lampes de poches, car la lune, presque pleine a fait son apparition au-dessus des sommets des sapins.

Juste le vent, assez fort jusqu’au Pré de St Livre, nous empêchait de bien entendre s’il y avait des cerfs qui brâmaient. Finalement même le vent a cessé lorsque nous sommes arrivées vers la Foirausaz. De là, nous avons quitté la route, et, dans un silence total, nous nous sommes dirigées vers une clairière, où nous nous sommes assises à écouter les 5 ou 6 cerf qui brâmaient dans les forêts aux alentours.

Nous sommes retournées vers 23h vers le Petit-Pré et moi je suis rentrée chez moi (désob à la Baume à Mounet le lendemain oblige) et Laure et Sandrine sont allées dormir à la cabane.

En tout cas, avec le brâme du cerf en musique de fond, la lune qui donnait une touche argentée à tout le paysage et la bonne compagnie, l’ambiance avait quelque chose de magique ce soir-là.

Nicoleta