Pages: << 1 ... 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ... 39 >>

11.11.13

Région de la Dôle ( novembre 2013 )

Participants : Evelyne, Mario et Jack

La météo est superbe mais glaciale pour cette journée de prospection dans la région de la Dôle et nous en profitons aussi pour aller voir un orifice qui nous a été signalé au début de l'année par un habitant de la région.

Jolie vue sur le Lac Léman et Genève depuis les crêtes de la Dôle

Cet orifice donne sur une petite baume qui est malheureusement sans suite, mais on peut y observer une ancienne coulée de calcite dont la base est cassée et décalée (néotectonique ?).


Coulée de calcite cassée et décalée (néotectonique ?)

Ossements d'un petit animal dans une fissure

La topographie est ensuite relevée car cette baume n'est pas connue dans nos archives et n'a pas été publiée dans l'inventaire du Jura vaudois.

30.10.13

Travaux dans le Jura vaudois ( automne 2013 )

Participants : Evelyne, Mario, Hervé, Marc et Jack

Plusieurs sorties dans le Jura vaudois entre le Mont-Pelé et le Mont-Tendre pour de la prospection et pour mettre à jour nos archives en allant relever des coordonnées avec un GPS tout en prenant des photos.

Ambiance dans les lapiaz

Jolie galerie dans une grotte bien connue

Quant à l'entrée de cette autre cavité, elle n'est pas vraiment confortable !

Ces sorties ont permis de découvrir trois nouvelles cavités. L'une d'elles est une doline avec au fond le départ d'une petite galerie obstruée par des cailloux mais avec courant d'air. Une désobstruction est entamée sur le champ et sera poursuivie dès que possible.

Au final, près d'une trentaine de cavités ont pu ainsi être révisées et nous avons aussi constaté que quelques unes d'entre elles qui étaient auparavant accessibles ont été obstruées volontairement par les bergers.

07.10.13

09:29:00,
Catégories: Activités spéléo, Visites, Suisse - Vaud

Grottes aux Fées de Vallorbe ( octobre 2013 )

Participants : Didier, Hervé, Olivier, Eric et Jack

Dans le cadre des Journées Nationales de la Spéléologie du 5-6 octobre 2013, nous avons organisé une journée de découverte aux Grottes aux Fées de Vallorbe. Pour l'occasion, Hervé avait préparé un panneau explicatif avec les topographies du réseau qui a été placé à l'entrée de la Grande Grotte.

Malgré une météo très pluvieuse, une vingtaine de personnes ont quand même fait le déplacement. Si certaines d'entre elles se sont contentées des explications à l'entrée, d'autres ont été guidées dans l'ancienne partie de la Grande Grotte et pour quelques unes, nous avons pu les emmener dans le nouveau réseau afin de visiter la partie jusqu'à la Salle du Miroir des Fées.

Ce fut une journée enrichissante pour faire découvrir au grand public les différentes facettes de la spéléologie et cela nous a aussi permis de voir ce qu'il faudrait améliorer pour une prochaine année car c'était la première fois que de telles journées étaient organisées en Suisse.

Un grand merci à Didier pour tout son travail au niveau suisse ainsi qu'à Hervé pour l'organisation dans le cadre du club.

09.09.13

10:36:00,
Catégories: Activités spéléo, Pompages, Vaud - Jura

Puits de la Venoge ( septembre 2013 )

Participants : Sabine, Nicoleta, Eric, PierreB, Hervé, Marc et Jack

Le week-end passé, Maurice a finalement fait une autre plongée mais sans pouvoir passer l'étroiture … il a néanmoins tourné un petit film où on voit que derrière ce court rétrécissement il y a une énorme salle noyée (avec ses puissantes lampes de plongée il n'a pas pu éclairer la paroi d'en face !).

Le pompage s'est ensuite poursuivi pendant une semaine, mais sans que le niveau baisse significativement.

Comme une dégradation de la météo est annoncée, nous prenons alors la décision de désinstaller le système de pompage afin de sauver la pompe et le matériel (câbles et tuyaux).

Un duo féminin de choc ...

La pompe est enfin remontée

L'équipe après le démontage du système de pompage

Après la désinstallation du matériel, la journée se terminera en allant laver les tuyaux à la source avant de faire un voyage pour les entreposer à la grange de Maurice afin de les faire sécher. Quant à la pompe et son câble, c'est Marc qui s'en occupera, merci ...

Pour l'année 2013, cette opération de pompage est terminée. Les personnes qui ont participé aux travaux sont : Evelyne, Mario, Benoît, Philippe, Marc, Patrick, Maurice, Hervé, Alexander, Jean-Daniel, Vivien, Sabine, Eric, Nicoleta, PierreB et Jack, soit 16 personnes.

Photos : Jack

09:58:00,
Catégories: Activités spéléo, Explo/Topo, Valais

Alpes valaisannes ( septembre 2013 )

Participants : Hervé et Jack

Une fois n'est pas coutume, nous délaissons les montagnes calcaires pour nous rendre tout au sud des Alpes valaisannes afin d'aller voir une perte qui nous a été signalée par Alex et Maric.

Située vers 2500m d'altitude, cette perte est étonnante car elle s'ouvre dans une zone à priori non karstifiable composée principalement de schistes et de quartzites, mais une mince bande de calcaire permet toutefois à l'eau de se frayer un chemin souterrain.

Cette reconnaissance ne nous a malheureusement pas permis de l'explorer car avec l'eau glaciale de cette altitude il faut absolument une combi néprène ou une combi étanche sous peine d'être congelé en moins de deux !

L'exploration est donc remise à un autre jour et nous nous contentons de lever un croquis tout en prenant des notes pour la fiche inventaire.

Jack

29.08.13

21:32:00,
Catégories: Désobstructions, Explo/Topo, Fribourg, Fribourg

L'incroyable ascension du Vanil des Artses

L’incroyable ascension souterraine du Vanil des Artses a été effectuée le vendredi 23 août.
Les Artses et son ascension souterraine
Après 230 mètres de dénivellation, nous avons pu gravir la montagne « de l’intérieur » et sommes parvenus à 25 mètres de dénivellation de son sommet... En clair, nous allons pouvoir ressortir de la montagne à proximité du sommet après l’avoir traversée de bas en haut mais aussi du versant côté Intyamon à celui lémanique, franchissant même au passage la ligne de partage des eaux entre Rhin et Rhône… La Grotte du Dragon a une sortie au sommet de la montagne baptisée le Gouffre de l’Eau de là. Une incroyable aventure !
Les Folliu-Bornés
Florian Ballenegger, Jacques et Michel Demierre, Luca Guglielmetti, Anne-Cécile Hauser, Pascal Huguenin, Jérôme Hottinger, Pierre Pellaud, et Gilles Rosselet.

Plus d'informations sur le site de Michel.

26.08.13

15:57:00,
Catégories: Activités spéléo, Pompages, Vaud - Jura

Puits de la Venoge ( août 2013 )

La météo étant au beau fixe depuis deux semaines, les conditions sont cette fois assez bonnes pour tenter le pompage du Puits de la Venoge (la première partie des installations ayant été faite au mois de juin).

21 août : Evelyne, Mario, Alexander, Hervé, Jean-Daniel, Philippe, Patrick, Marc et Jack
En soirée, installation de la pompe et tirage de son câble jusqu'au tableau extérieur, puits installation des tuyaux. A l'extérieur, les tuyaux arrivent dans un gros bidon avec une poire pour couper l'alimentation de la pompe si l'eau ne sort plus. Début du pompage à 22h30 avec un débit estimé à 5-6 m3/h.

Préparation du matériel

Tirage du câble de la pompe dans le puits avant le siphon

La nuit est tombée lorsqu'on installe les tuyaux

Le pompage du siphon commence

22 août : : Evelyne, Mario, Alexander, Hervé, Jean-Daniel et Jack
Contrôle du pompage. Le niveau n'a quasiment pas baissé et en plus une partie (environ 1/4) de l'eau pompée et rejetée à l'extérieur après le barrage en pierre disparaît dans une fissure pour revenir dans le puits !!! Un tuyau est donc ajouté pour rejeter l'eau une vingtaine de mètres en aval. Ce système est cette fois ok.

Le méandre avant le puits

Dans le siphon l'eau est trouble

Déplacement des tuyaux et du bidon à l'extérieur

24 août : Hervé, Maurice, Vivien, Patrick, Marc et Jack
Nouveau contrôle et cette fois encore le niveau n'a pratiquement pas baissé (seulement environ 3cm). Il doit vraiment y avoir un volume monstrueux dans ce siphon ou alors il est alimenté !?!?
Maurice en profite pour faire une reconnaissance en plongée avec un bi 2 x 7 litres. L'étroiture située vers 6m de profondeur dans le siphon n'a pas l'air aussi méchante que prévue. L'équipe doit ensuite ressortir prématurément car un orage et de fortes pluies s'abattent sur la région.

Portage des bouteilles

Maurice se prépare à plonger

Départ du plongeur dans le siphon

L'équipe après la plongée

Le système de pompage reste néanmoins en place car la météo doit se calmer d'ici la fin de l'après-midi. Par ailleurs une nouvelle plongée est programmée pour le week-end prochain.

Texte et photos : Jack

Karst de Mayen-Famelon ( août 2013 )

Participants : Evelyne, Mario, Hervé et Jack

Nouvelle séance de prospection et de divers travaux sur les zones B et C du Karst de Mayen-Famelon où cette fois il ne reste plus de neige (sauf au fond de plusieurs puits).

Révision du Gouffre C13

Ambiance ...

Une superbe journée encore bien utile, notamment pour corriger de nombreuses coordonnées au GPS.

20.08.13

04:32:00,
Catégories: Activités spéléo

Constitution hole ( Août 2013 )

Participants : Laure, Mark, Nat, Andreas et quelques extras pour une des trois sorties: Alan, Chris (tous STC), David (Sydney).

De retour en Tasmanie !
(Ca faisait un moment non ? J'ai compté j'en suis à 18 avions depuis le début de l'année...)

Objectif : avancer dans la topo et l'exploration de Constitution hole.

La dernière fois, nous nous étions concentrés sur la voie directe vers le fond de la grotte, par une succession de méandres et puits, pour atteindre une petite rivière qui siphonne des deux côtés à -150m environ.

Depuis mars, les locaux n'ont pas attendu les bras croisés, et fait pas mal de progrès dans la deuxième partie de la grotte : en descendant dans la Salle du Deltaplane (Hang-glider chamber). Ils en reviennent avec la découverte de passages énormes (certains des méandres font 15m de haut pour 5 de large, des avens et puits partout...). En fait il semble que cette grotte est dans un monde parallèle comparée aux autres dans la région : on a manifestement remonté le temps et on se trouve dans un niveau fossile aux dimensions démesurées par rapport aux minces filets d’eau que l’on retrouve un peu partout en arrivant vers -130m. En dessous de cette salle du Deltaplane, qui en fait comporte plusieurs niveaux : le sol sur lequel Andreas marche dans la vidéo de la dernière fois est en fait un dôme de calcite suspendu, on peut descendre encore 15-20m plus bas…
De cette salle partent des galeries énormes dans toutes les directions, qui seront nos objectifs pour le week-end.

Pour Mark et moi, départ vendredi depuis le travail à 16h30, direction Sydney. Nous passons une courte nuit par terre chez Nat, et prenons le premier avion pour Hobart. (Avec JetStar, les billets sont plutôt pas cher : environ 80 CHF l’aller avec bagage en soute). 8h15, plus ou moins frais et dispos, nous rejoignons Andreas et nous dirigeons vers la grotte.

Mark entre dans Constitution hole

Nous entrons sous terre aux alentours de midi et rejoignons l’équipe locale qui a réequipé les premiers puits, y compris une version directe vers la base de la chambre du Deltaplane. Nous nous répartissons les tâches : par équipes de trois nous partons dans une direction différente. Mark, Andreas et moi finissions d’équiper un puits de 30m. Au fond, nous retrouvons Nat, un autre Mark et David qui ont atteint le même niveau par une succession de plus petits puits. Nous passons le reste de la journée à explorer les petits cours d’eaux amont et aval dans cette zone. Comme d’habitude quand nous retrouvons les réseaux actifs dans cette grotte, il s’agit souvent d’enlever le casque pour se glisser dans des étroitures humides, et finalement voir que ça devient vraiment trop petit, même pour envisager de creuser. Nous avons un aperçu de ce à quoi la grotte devait ressembler avant par quelques portions de beau méandre aux parois polies, bouchés par de la boue en amont et aval. Nous finissons la journée avec quelques centaines de mètres de topo. Nous remontons le puits (Sleeping dragon pitch), décidons d’appeler le fond « les intestins du dragon », et rejoignons le reste de l’équipe pour remonter vers la sortie : tout soudain des spéléos ne cessent d’arriver depuis toutes sortes de directions dans la salle du Deltaplane, ce sera la seule fois que l’équipe au complet se retrouve : 9 personnes. Alan et Dickon auront eu le plus de chance et auront topographié plus de 400m de galeries dans de grandes salles effondrées dans la continuation de la salle du Deltaplane. Nous remontons la succession de puits vers la surface. Tout se passe sans problème, mis à part une portion de vire. Pour accéder à la salle du Deltaplane, il faut traverser en écart entre deux coulées stalagmitiques, dont l’une dégouline d’eau.

La traversée dégoulinante (Photo: Chris)

Le sol est à peu près 1.5m plus bas, et habituellement on peut paresseusement marcher au fond et remonter. Mais aujourd’hui, avec l’eau de fonte, un lac s’est formé… David en testera la profondeur après avoir cassé une prise : il y passera jusqu’à plus haut que le casque ! Nous marchons jusqu’à la voiture dans la jungle tasmanienne détrempée, et faisons route vers Hobart : nous mangerons des pâtes chez Andreas sur les coups de minuit (journée commencée à 4h30 pour Mark, Nat et moi…). Le rendez-vous est fixé à 8h30 le lendemain pour un retour dans la grotte.

Nat enfile sa combinaison trempée

Dans l’anticipation de la fatigue accumulée (moi faisant la poule mouillée), je décide de passer la journée à faire de la prospection de surface avec David qui doit rentrer tôt prendre l’avion. Nous explorons la zone juste au-dessus de Constitution hole pour découvrir beaucoup de karst, puits et méandres, malheureusement tous bouchés par de l’humus. Pas de courant d’air en vue.

David prend les coordonnées d'un des puits bouchés

Laure au fond d'un rift bouché

La forêt de Junee Florentine

On voit tout de même que beaucoup d’eau a dû circuler par-là, et que la surface était certainement beaucoup plus haute qu’à présent… Les locaux sont déçus que je faillisse à ma réputation : pas de nouvelle grotte découverte aujourd’hui ! Retour à Hobart vers les 17h, temps de faire quelques courses et cuisiner un bœuf bourguignon pour l’équipe de pointe (Mark, Nat, Andreas et Peter) qui rentreront vers 23h avec 200m de topo dans un méandre aval.

Lundi, départ 8h30 pour une nouvelle journée d’exploration, cette fois-ci sans Andreas qui ira au boulot, mais avec Chris. Nous nous équipons et marchons sous la pluie, et nous réjouissons de l’entrainement que nous avons à la traversée-cascade vers la salle du Deltaplane qui nous évite d’y passer plus que 20 secondes : c’est la douche (personne ne passe au bain cette fois-ci) ! Nous passons la matinée en vadrouille dans les grandes salles topographiées par Alan le samedi. A chaque fois qu’on croit découvrir quelque chose de nouveau, on tombe sur une station topo… Nous retournons donc dans la salle du Deltaplane et jetons une corde dans un des puits inexplorés. En suivant un maigre filet d’eau, Chris et moi nous retrouvons dans une étroiture où le casque passe tout juste, puis une succession de petit méandres et grands avens concrétionnés.

Nat entre dand le pays des merveilles (Photo: Chris)

Entre deux gloussements d’excitation, nous appelons les autres à nous rejoindre, et explorons quelques petites galeries très concrétionnées, y compris une petite salle avec des jolies aiguilles de calcite.

Nat éclaire des draperies

Les aiguilles de calcite (photo: Chris)

La fin de la journée et de cette expédition se profile car Mark et Nat qui ont fait trois jours de spéléo commencent à voir la fin de leurs batteries. Nous remontons donc à la surface et sommes accueillis par 5 cm de neige sur les fougères arborescentes et de gros flocons dans le ciel.

Nat et Laure à la sortie

45 min de randonnée magique dans ce paysage irréel nous amèneront à la voiture. Nous conduisons à 20km/h sur un assez long tronçon, Mark pouvant à peine distinguer la route tellement la neige tombe dru. Quelques pademelons (les kangourous locaux) sautent devant la voiture… Nous arrivons à Hobart vers 22h pour un nouveau plat de pâtes.

Mardi sera consacré à nettoyer le matériel, rendre visite au traditionnel fish and chips ainsi qu’à la distillerie à Hobart, puis retour à l’aéroport, Sydney, récupérer la voiture chez Nat, et conduire les 3h30 jusqu’à Canberra, au lit à 2h. Au boulot à 8h le mercredi !

Matinée Karcher à Hobart

Alan, le gourou de la topo en Junee Florentine, a récupéré en tout plus de 1600m de topo dans Constitution hole. Profondeur maximum : environ 140m lors de la première sortie, 130m dans plusieurs autres endroits de la grotte. Les galeries vont vraiment dans tous les sens, il faudra quelques visites de plus pour finaliser la topo (d’autant plus qu’elle a été réalisée par plusieurs équipes différentes, avec un équipement plus ou moins avancé), mais je me réjouis de vous montrer la carte quand elle sera prête ! Mark est en train de monter une vidéo, malgré quelques soucis de boue sur l’objectif. J’étais pour ma part plus concentrée à essayer de ne pas geler sur place que de prendre de photos, je m’en excuse.

Ci-dessous, quelques belles photos prises par Liz Rogers lors du weekend précédant notre expédition. Liz fait beaucoup de photos en grotte et en plongée que vous pouvez voir sur son site internet : http://lizrogersphotography.com/

Andreas dans le deuxième puits

La salle du Deltaplane

Colonnes dans dans le niveau -70m

Andreas dans le premier méandre

Quelques photos dans le texte sont de Chris, le reste est consultable sur http://www.flickr.com/photos/chriscoxson/
Merci à tous pour ce super week end, comme d'habitude plus de détails et un peu de topo seront disponibles dans le prochain Spiel téléchargeable sur : http://southerntasmaniancaverneers.wordpress.com/spiel/

Laure

05.08.13

Baume de la Cornaz ( août 2013 )

Participants : Evelyne, Mario, Hervé et Jack

Séance de désobstruction dans cette baume qui est située à proximité d'une très grosse faille. Malgré une température extérieure très chaude, l'ambiance dans la baume est glaciale et nos efforts ne provoquent aucune buée.

Après avoir tenté notre chance dans la fissure terminale, nous butons sur une couche d'argile compacte et essayons alors de passer dans les blocs sur un des côtés où ils nous semblent qu'il y a du courant d'air. Arrêt sur un gros bloc que nous n'arrivons pas à casser avec la masse et le burin.

<< 1 ... 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ... 39 >>